Supervision et métrologie des réseaux

De Wiki info-lab.fr
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

Présentation

La gestion des réseaux couvre 5 domaines différents : Les configurations, les erreurs, les performances, la sécurité et les coûts.
Les configurations, erreurs et performances sont souvent confiés au même groupe de personnes d'un organisme, les "administrateurs réseaux". Ces 2 domaines sont le but de cet article.

La gestion des erreurs ou SUPERVISION

La SUPERVISION d'un réseau consiste à vérifier l'état des hôtes et des services de ce réseau et de remonter des
alarmes en cas de détection d'anomalie ou de dysfonctionnement. Ces alarmes réclament l'intervention immédiate du 
superviseur concerné afin de corriger le problème. 

Les outils de SUPERVISION doivent être clairs, précis, simples, réactifs, et proposer plusieurs moyens de diffusion de leurs alarmes afin d'être sûr que le superviseur concerné soit sûrement et rapidement alerté.
NAGIOS, CENTREON, SHINKEN, WhatsUp... sont des exemples de solutions de SUPERVISION.

La gestion des performances ou METROLOGIE

La METROLOGIE d'un réseau consiste à historiser les données recueillies sur ce réseau, d'appliquer éventuellement des
filtres, avant de présenter ces données sous formes de rapports complexes contenant tableaux et/ou graphiques. Ces rapports
permettent après analyse de mieux définir les ressources, d'apporter des correctifs, d'optimiser les services...

Les outils de METROLOGIE se doivent d'être modulaires, visuels, largement paramétrables, et de faciliter le travail de filtrage et de synthèse que nécessite leur utilisation. Un outil de METROLOGIE doit permettre de mesurer le gain en performances obtenu par une modification du système, grâce aux indicateurs qu'il a fourni. En effet en tant qu'aide à la décision sur la problématique "performances" d'un réseau, il doit suggérer les bonnes solutions, dont l'application doit avoir un effet immédiat et facilement mesurable.
CACTI est un exemple d'outil de METROLOGIE.

Le MONITORING ou la SUPERVISION et la METROLOGIE réunies

MONITORING = SUPERVISION + METROLOGIE

L'idéal est de disposer d'un seul et même outil, capable de faire de la détection d'erreurs grâce à divers techniques et protocoles (ICMP, SNMP, Syslog par exemple) et d'y associer des compteurs de performance au moyen de DPI (Deep Packet Inspection), d'automates de tests sur des serveurs, d'analyseurs de flux (NetFlow Cisco, CascadeFlow, JFlow Juniper)... enregistrés en base de données et accompagnés des modules de création de rapports visuels explicites.
L'outil idéal doit donc être capable de réunir le meilleur de la SUPERVISION et de la METROLOGIE, de profiter de cette fusion en permettant par exemple de corréler des évènements issus de ces 2 domaines pour réveler des situations impossibles à détecter sans cela, sans devenir une usine à gaz difficile à utiliser au quotidien.
HP OpenView, 5View d'INFOVISTA, ZABBIX, Whatsup via des modules additionnels, et dans une moindre mesure CENTREON (plus supervision que métrologie) ou CACTI (plus métrologie que supervision) sont des exemples d'outils de MONITORING.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Outils