Les adresses IP v4 particulières

De Wiki info-lab.fr
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

Généralités:

Une adresse IPv4 est un nombre sur 4 octets (32 bits), exprimée en décimal pointé ou en binaire (les notations en hexadécimal ou octal sont rarissimes).
Ces adresses étaient auparavant regroupées en 3 classes (A, B et C) mais cette classification est obsolète.
IP v4 possède certaines adresses ou plages d'adresses ayant une fonction bien spécifique, en général définie par le biais d'une RFC qui en précise l'étendue et le rôle. IP v6 possède aussi ses adresses particulières.

Les adresses privées

La RFC 1918 précise le rôle de ces adresses, expliqué dans l'article suivant.

Les adresses de boucle locale (loopback)

La plage d'adresses 127.0.0.0/8 (RFC 3330) réservée par l' IANA sert aux interfaces de boucle locale ou Loopback. Les loopback sont des interfaces internes virtuelles permettant de tester la pile TCP/IP. La loopback n'émet donc jamais sur le réseau, son activité est confinée au sein de l'équipement (de toute façon le trafic en 127.0.0.0/8 est déclaré comme non routable par l'ensemble des équipements réseau). La loopback peut donc servir à diagnostiquer un problème de pile TCP/IP au sein d'un équipement, ou de se connecter à partir d'un client vers un serveur sur la même machine (tester son serveur HTTP à partir d'un navigateur en pointant sur http://localhost).
ATTENTION !
Sur certains équipements réseaux comme par exemple des routeurs on trouve des interfaces nommées loopback. Ces interfaces non liées à un port en particulier sont attribuées à l'équipement lui-même. Utilisées pour l'administration de l'équipement ou pour lui servir d'adresse source pour certains trafics (SNMP, Netflow, Syslog, NTP ...). Elles n'ont aucun rapport avec la loopback type RFC 3330.

Les adresses réservées par l'IANA

Tout le réseau 192.0.0.0/8 a été réservé par l' IANA pour son usage personnel :

  • 192.0.0.0/24 Réserve IANA RFC 5735
  • 192.0.1.0/24 Tests IANA sur les dorsales (backbone) Internet
  • 192.0.2.0/24 Documentation IANA et exemples de code
  • 192.0.3.x à 192.255.255.255 (tout le reste) non assigné, pour un usage ultérieur, sauf ce qui est précisé dessous :
    • 192.1.0.0/23 Réservé pour Backbones locaux
    • 192.1.3.0/24 Réservé pour Backbone Apollo
    • 192.88.99.0/24 adresses relais IP v6 vers IP v4.
    • 192.168.0.0/16 adresses privées RFC 1918

D'autres plages d'adresses ont aussi été réservées par l'IANA pour son usage propre :

  • 198.18.0.0/15 tests Internet
  • 198.51.100.0/24 tests NET-2, documentation et exemples
  • 203.0.113.0/24 tests NET-3, documentation et exemples

L'auto adressage APIPA

APIPA (Auto Private Internet Protocol Adressing) est une plage d'adresse dans lequel un équipement peut s'attribuer automatiquement une adresse IP, quand son adressage est dynamique et qu'aucun serveur DHCP ne lui répond. L' IANA a réservé la plage d'adresses 169.254.0.0/16 à APIPA, qui est identifié par IPv4LL (Link-Local) dans la RFC 3927 y faisant référence.

Les adresses fonctionnelles au sein d'un réseau

  • Au sein de chaque réseaux, quelque soit sa taille, 2 adresses sont automatiquement réservées :
    • La première adresse est toujours l'adresse du réseau et ne peut être attribué à un de ses hôtes.
    • La dernière adresse est toujours l'adresse de diffusion générale (Broadcast) vers tous les hôtes de ce réseau.

Exemple dans le réseau 139.165.0.0/16, 139.165.0.0 est l'adresse du réseau (utilisée dans les tables de routage, les parefeux...) et 139.165.255.255 l'adresse de Broadcast de ce réseau.

  • L'adresse particulière 255.255.255.255 est utilisée comme adresse destination par un équipement réseau souhaitant joindre une station de son réseau physique (couche 2) mais ne sachant pas quel est l'adressage logique (couche 3, IP) de ce réseau.
    Exemple : une station se connecte physiquement à un réseau (par Ethernet ou WIFI), son adressage est défini de manière dynamique, elle va donc émettre une trame de type broadcast (adresse MAC destination à FF-FF-FF-FF-FF-FF) en demandant qu'un serveur DHCP lui réponde et lui envoie un certain nombre de paramètres réseaux : adresse IP, masque, passerelle IP, serveurs(s) DNS... Cette machine n'ayant pas encore d'adresse IP et de masque elle ne peut pas savoir à quel réseau elle appartient, et ne peut donc pas utiliser l'adresse de broadcast de ce réseau. Le champ adresse IP destination de sa requête DHCP sera donc 255.255.255.255 puisque l'IANA, dans la RFC 919 a réservé cette adresse particulière à cet usage.
  • L'adresse de destination particulière 0.0.0.0 indique tous les réseaux, ou plutôt tous les autres réseaux. Elle est souvent utilisée dans les tables de routage pour indiquer où se trouvent les réseaux qui ne sont pas explicitement désignés, c'est la route par défaut. Par exemple :
135.55.6.0/24 --> Eth4      Ce réseau se trouve au delà de mon interface Ethernet 4
150.15.0.0/16 --> Eth2      Ce réseau se trouve au delà de mon interface Ethernet 2
0.0.0.0/0  --> Eth1       Pour joindre tous les autres réseaux, mon trafic doit sortir par l'interface Ethernet 1
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Outils