Glossaire des commandes

De Wiki info-lab.fr
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

Présentation du glossaire

Liste des principales commandes Gnu/Linux classées par ordre alphabétique, accompagnées d'exemples de syntaxes.
Ces quelques exemples sont loin d'être exhaustifs et ne peuvent remplacer la lecture du manuel (man commande).

classement A - B -C - D

  • alias affiche tous les alias définis dans le fichier de configuration du shell par défaut
$ alias 
  • apropos (voir man -k) Lister et expliquer brièvement les commandes correspondant à une chaîne de caractères.
$ apropos cpt
  macptopbm (1)        - convert a MacPaint file into a portable bitmap
  tcptraceroute (8)    - print the route packets trace to network host
  tcptraceroute.db (8) - print the route packets trace to network host  
  • apt-cache Gestion du cache des logiciels présents dans les sources.
$ apt-cache search toto       (recherche dans les sources tous les paquets contenant le motif "toto" dans le nom ou la description)
  • apt-get manipuler (installer/désinstaller entre autres) des applications en gérant automatiquement les dépendances.
# apt-get update    (synchronise la liste des sources de logiciels connues du système, répertoriées dans "/etc/apt/sources.list". A faire avant upgrade)
# apt-get upgrade    (propose l'installation des versions de logiciels plus récentes trouvées dans les sources. A faire après update)
# apt-get dist-upgrade    (meilleur que upgrade pour la résolution des différentes versions de logiciels quand on mélange des sources de différentes versions d'une distribution)
# apt-get install nom-du-logiciel   (installe le logiciel nommé)
# apt-get remove nom-du-logiciel   (désinstalle le logiciel nommé)
# apt-get purge nom-du-logiciel   (équivalent à remove mais efface aussi les fichiers de configuration du logiciel).
# apt-get autoclean    (supprime du cache des paquets récupérés ceux qui ont disparu des sources, comme les logiciels obsolètes ou en fin de vie).
  • arping Envoi de requêtes ARP à un hôte de son réseau local
$ arping -I eth1 192.168.5.120
 ARPING 192.168.5.120 from 192.168.5.109 eth1
 Unicast reply from 192.168.5.120 [00:6F:2E:10:A5:C8]  0.725ms
$ awk <instructions> fichier_cible
$ awk -f instructions.awk fichier_cible    (les instructions pour awk sont regroupées dans le fichier instructions.awk)
  • bg Basculer un processus en arrière plan, équivalent de <CTRL + Z>. (voir fg et sleep).
# bg %PID       le processus à basculer en arrière plan est identifié par son PID
  • cat créer, afficher et concaténer des fichiers.
$ cat fichier1         affiche le fichier désigné sur la sortie standard
$ cat fichier1 fichier2    affiche le contenu de fichier1 suivi du contenu de fichier2 sur la sortie standard
$ cat fichier1 fichier2 > fichier3   envoie le contenu de fichier1 et fichier2 dans fichier3
$ cat fichier1 fichier2 >> fichier3   ajoute le contenu de fichier1 et fichier2 à la suite du contenu de fichier3
$ cat > fichier1  permet de saisir du texte dans fichier1
 vfdgfdgbfbnujn
 fgdfdssss999
 <CTRL + D>
$ less fichier1
  vfdgfdgbfbnujn
  fgdfdssss999
  ficher1 (END)
  • cd changer de répertoire courant, en utilisant son chemin relatif ou absolu.
$ cd              retour au répertoire personnel
$ cd ..           retour au répertoire supérieur
$ cd /repertoire1/repertoire2    déplacement vers /repertoire1/repertoire2
$ cd ../../repertoire1/repertoire2    remontée de 2 niveaux puis déplacement vers /repertoire1/repertoire2
  • chgrp Change le groupe propriétaire d'un fichier
# chgrp groupe fichier
# chgrp -R groupe repertoire   modifie récursivement le groupe propriétaire pour le contenu du répertoire

Exemple rendre accessible un point de montage aux utilisateurs normaux avec droits en écriture :

# chgrp -R users /media/disqueUSB && chmod -R g+w /media/disque USB
  • chmod changer les autorisations d'accès (mode) aux fichiers indiquées
# chmod 744 fichier1         744 = Droits du propriétaire, du groupe propriétaire et des autres
# chmod +s fichier1    utilise l'UID du propriétaire ou du groupe propriétaire lors de l'exécution
# chmod +t repertoire1    positionne le sticky bit sur un répertoire : Seul le propriétaire d'un répertoire ou
le propriétaire d'un fichier qui s'y trouve peut supprimer le fichier

L'option +s est à utiliser avec précaution.

  • chown Change les propriétaires (utilisateur et groupe) d'un fichier ou groupe de fichiers.
# chown -R utilisateur:groupe repertoire1     modifie récursivement l'utilisateur et le groupe propriétaire de l'ensemble
des fichiers du répertoire "repertoire1"
  • clear efface l'écran et remonte le curseur en haut à gauche. Équivalent de <CTRL +L>
$ clear
  • cp copier un fichier ou ensemble de fichiers en autorisant leur renommage.
$ cp fichier1  /chemin/chemin/fichier2      le ficher 1 est copié sous un autre nom dans un autre répertoire
$ cp -r /chemin/repertoire1/ /chemin/repertoire2/   copier l'intégralité des fichiers et sous répertoires de "repertoire1"
vers "repertoire2" qui sera crée s'il n'existe pas 
  • cut retirer une partie de chaque ligne d'un fichier (découpage vertical) avant son affichage
$ cut [-dcfs] fichier1
$ cut -c <colonnes> fichier1       affiche les colonnes indiquées
$ cut -f <champs> fichier1    affiche les champs indiqués, la tabulation étant le séparateur de champ par défaut
$ cut -f <champs> -d <délimiteur> fichier1     permet de délimiter les champs par un autre séparateur que la tabulation
$ cut -f <champs> -s fichier1    ne pas afficher les lignes ne contenant pas le séparateur de champs (tabulation par défaut)
  • date Afficher la date du système
$ date +%T    afficher heures, minutes et secondes
11:29:52     
$ date +%Y    afficher l'année
2013
$ date +%U    afficher le numéro de la semaine
45
$ date -r fichier1        affiche la date de modification du fichier
samedi 23 février 2013, 20:28:46 (UTC+0100)
  • df comptabiliser le taux de remplissage des disques et partitions
$ df -hT    (-h pour transformer automatiquement la mesure en Mo, Go..., -T pour afficher le système de fichiers).
 Sys. de fichiers Type     Taille Utilisé Dispo Uti% Monté sur
/dev/sda1        ext4        11G      2G    9G   18% /
udev             devtmpfs   3,9G    4,0K  3,9G   1% /dev
tmpfs            tmpfs      1,6G    896K  1,6G   1% /run
none             tmpfs      5,0M       0  5,0M   0% /run/lock
none             tmpfs      3,9G    380K  3,9G   1% /run/shm
/dev/sda3        ext4       180G    117G   55G  69% /home
  • diff afficher les lignes différentes entre des fichiers, en indiquant quelle opération est à réaliser pour uniformiser
ces fichiers (résultat a= ajouter des lignes au 1er ficher, d= enlever des lignes au 1er fichier et c= modifier des lignes).
$ diff fichier1 fichier2          affichage des lignes ne concordant pas et pourquoi (résultat a, d, c)
$ diff -iw fichier1 fichier2          affichage des lignes ne concordant pas, "-i" sans prise en compte de la casse, "-w"
sans prendre en compte espaces et tabulations
  • dig (voir nslookup et host) Diagnostiquer les problèmes de résolution de noms.
$ dig neuf.fr
; <<>> DiG 9.8.1-P1 <<>> neuf.fr
;; global options: +cmd
;; Got answer:
;; ->>HEADER<<- opcode: QUERY, status: NOERROR, id: 4659
;; flags: qr rd ra; QUERY: 1, ANSWER: 1, AUTHORITY: 0, ADDITIONAL: 0
;; QUESTION SECTION:
;neuf.fr.			IN	A
;; ANSWER SECTION:
neuf.fr.		329	IN	A	212.30.118.74
;; Query time: 73 msec
;; SERVER: 127.0.0.1#53(127.0.0.1)
;; WHEN: Fri Oct  4 19:39:47 2013
;; MSG SIZE  rcvd: 41
  • dmesg affichage des journaux de démarrage
dmseg | grep eth0
  • du affiche l'espace occupé (par défaut en Ko) par un fichier ou répertoire.
$ du /home/toto | less
# du -cha /var/log      (-c pour comptabiliser le total, -h pour transformer si nécessaire les Ko en Mo ou Go, -a pour compter aussi les fichiers)

Revenir en haut

classement E - F -G - H

  • echo affiche une chaîne de caractères sur la sortie standard
$ echo bonjour
$ echo -n bonjour     -n annule le retour à la ligne automatique de la commande
  • egrep Recherche de motifs en utilisant les expressions rationnelles étendues, équivalent de grep -E
  • env Exécuter un programme dans un environnement modifié
$ env <arguments de env> commande <arguments de la commande> 
  • exit sortir d'un script shell avec la valeur n précisée. n vaut 0 en cas de succès, toutes les autres valeurs peuvent indiquer un code d'erreur (échec).
exit 1    # le script s'arrête avec le code d'erreur 1
exit 2    # le script s'arrête avec le code d'erreur 2
exit 3    # le script s'arrête avec le code d'erreur 3

A la fin d'un script, saisir la commande echo $? permet de connaître le résultat de son déroulement.

$ echo $?
0                       succès du script
$ echo $?
2                       échec du script, qu'il faut consulter pour connaître où se situe l'erreur 2 

Toutes les commandes Shell possèdent aussi leurs codes d'erreurs, en général renseignées dans leur man.

  • export Augmenter l'étendue d'une variable
export variable
export - p      (lister toutes les variables étendues)
  • file analyse le type de fichier à partir des informations contenues dans l'en-tête.
$ file /chemin/repertoire
 repertoire/: Directory
$ file /usr/bin/debconf
/usr/bin/debconf: a /usr/bin/perl -w script, ASCII text executable
$ file Musique/DeepPurple/veryBestOf/Hush.ogg
Musique/DeepPurple/veryBestOf/Hush.ogg: Ogg data, Vorbis audio, stereo, 44100 Hz, ~128000 bps, created by: Xiph.Org libVorbis I
$ file /bin/more
/bin/more: ELF 64-bit LSB executable, x86-64, version 1 (SYSV), dynamically linked (uses shared libs),
for GNU/Linux 2.6.24, BuildID[sha1]=0x0404af704fcd820e1f9dfa66305b0771c7c5007e, stripped
$ find /tmp -user stagiaire -name '*.txt'
$ find /tmp /var /opt -perm 4000 -print 1> resultat.txt 2> /dev/null
  • fg Basculer un processus de l'état "stopped" (suspendu/stoppé) vers l'état "running" (actif, en avant plan), l'état suspendu ayant été obtenu par les commandes bg, sleep ou la combinaison de touches <CTRL +Z>.
$ xterm         lancement de xterm 
<CTRL + Z>         mise en sommeil de xterm
[1]+  Stoppé          xterm         
$ jobs -l                
[1]+ 19911 Arrêté          xterm est suspendu, PID 19911
$ ps -eaf
.........
login  19911 19673  0 19:05 pts/2    00:00:00 xterm        vérification, xterm est bien le PID 19911
$ fg % 19911     rappel de xterm par son PID
xterm
<CTRL + Z>      nouvelle mise en sommeil
[1]+  Stoppé          xterm
$ fg %+         rappel de xterm par le symbole + (voir la commande jobs)
xterm 
  • fgrep Recherche de motifs tels que des chaînes de caractères simples, sans utilisation des expressions rationnelles, équivalent de grep -F
  • free affiche le taux d'utilisation des mémoires (vive, tampon, d'échange)
$ free -t
  • glxinfo
glxinfo | grep "direct rendering"
  • grep affiche la ligne contenant une chaîne de caractères (voir Find - Grep - Sed)
  • groups Connaître les groupes auquel l'utilisateur appartient
$ groups
user1 adm cdrom sudo 
  • *group Ensemble des commandes liées aux groupes d'utilisateurs : chgrp, groupadd, groupdel, groupmod et gpasswd.
  • gunzip Décompacte une archive, avec les mêmes arguments que gzip
  • gzip Compression de fichier(s), niveau de compression variable de 1 à 9 (par défaut 6). Souvent associé à tar.
$ gzip -l archive.tar.gz    (affiche infos sur les fichiers compressés)
$ gzip -7 *.txt   (tous les fichiers .txt du répertoire courant compressés, niveau 7)
$ gzip -d archive1   (décompacte l'archive1)
  • hddtemp (température des disques)
# hddtemp /dev/sda
  • hdparm (infos dur les disques PATA/SATA)
# hdparm /dev/sda
# hdparm -i /dev/sda
# hdparm -t /dev/sda
  • head affiche les 10 premières lignes (par défaut) d'un fichier
$ head fichier1    affiche les 10 premières lignes de fichier1
$ head -4 fichier1    seulement les 4 premières lignes
  • history affiche les commandes interprétées par le shell courant et leur numérotation dans l'historique (une commande par ligne, nombres de lignes définies par la variable HISTSIZE ou HISTORYSIZE du fichier .bashrc)
$ history 20            (affichage des 20 dernières commandes)
$ history | less
$ history | grep ssh      (recherche des commandes contenant la chaine ssh )
462 ssh marcel@serveur1
609 ssh arthur@serveur2
$ !609      (permet de relancer la commande numéro 609 soit ssh arthur@serveur2)
$ !! relance la dernière commande enregistrée dans l'historique
  • host Pour obtenir des informations sur des enregistrements DNS.
$ host neuf.fr
neuf.fr has address 212.30.118.74
neuf.fr mail is handled by 10 smtp-in.neuf.fr.
$ host -t A www.neuf.fr 
www.neuf.fr is an alias for www.sfr.fr.
www.sfr.fr has address 80.125.163.172

Lancer plusieurs fois la commande host vers la même nom d’hôte peut retourner plusieurs réponses revenant aléatoirement si plusieurs machines se répartissent la charge.

Revenir en haut

classement I - J - K - L

  • id affiche nom, identificateurs d'utilisateurs et de groupes
$ id 
uid=1005(session) gid=1005(toto) groupes=1005(toto),4(adm),24(cdrom),27(sudo),30(dip),46(plugdev),109(lpadmin)
$ id tata 
uid=1006(session) gid=1005(toto) groupes=1005(toto),24(cdrom),30(dip),46(plugdev),
  • ifconfig Manipulation des interfaces
# ifconfig eth0 192.168.18.30/24    (variante ifconfig eth0 192.168.18.30 netmask 255.255.255.0)
# ifconfig eth0 192.168.18.30 255.255.255.0 192.168.1.1   (adresse, masque et passerelle)
# ifconfig eth0 hw ether 00:0d:16:38:ba:f7    (il peut être nécessaire de désactiver l'interface avant de modifier son adresse MAC)
  • ifdown et ifup active et désactive des interfaces réseau.
# ifdown eth2
  • jobs affiche les tâches en arrière plan et les tâches suspendues. (Running=en exécution, stopped=suspendue, terminated=interrompue, done=terminée, exit=quittée), en général pour les rappeler au moyen de la commande fg. Le dernier job lancé est symbolisé par +, l'avant dernier par -, les autres jobs n'ont pas de symboles. Ces symboles peuvent être utilisés en argument par fg.
$ jobs -l
[1] + running ntpdate ntp1.org
[2] - running find / -name tc* > resultat.txt
[3]   stopped cat * > fichier1
[4]   running bash script01.sh
  • kill signal (par défaut le signal 15 SIGTERM) envoyé à un processus identifié par son PID
$ kill 1721 
$ kill -9 1721    (signal 9 SIGKILL) 
# kill -L         lister tous les signaux possibles

Signification des signaux les plus courants SIGHUP (1) un utilisateur se déconnecte d'un terminal qui a lancé des processus encore actifs, ce signal est envoyé à ces processus pour qu'ils se terminent ; SIGINT (2) interruption depuis le clavier (CTRL+C) le processus se termine ; SIGQUIT (3) comme SIGINT mais avant de se terminer le processus copie l'espace mémoire qu'il occupe dans un fichier core ; SIGKILL (9) signal ne pouvant pas être ignoré par le processus le recevant qui se termine donc brutalement sans autre action ; SIGSEGV (11) signal généré lorsqu'un processus tente d'accéder à une zone mémoire hors de l'espace attribué par le noyau ; SIGTERM (15) signal de fermeture "propre" envoyé a un processus, avant de se terminer le processus ferme les fichiers qu'il utilise, efface les fichiers temporaires... Plus de détails sur les signaux dans la section 7 de man signal.

  • killall signal (par défaut le signal 15 SIGTERM) envoyé à un processus identifié par son NOM
# killall -iv [signal] nom-du_processus       (-i = demander confirmation avant envoi, -v = retour verbeux de la commande)
  • last Affichage des dernières connexions locales et distantes de l'utilisateur désigné en argument, par ordre chronologique décroissant
$ last              utilisateur courant désigné
reboot   system boot  3.5.0-25-generic Thu Mar  7 10:08 - 10:17  (00:08)
reboot   system boot  3.5.0-25-generic Wed Mar  6 09:36 - 20:32  (10:56)
reboot   system boot  3.5.0-25-generic Sat Mar  2 10:50 - 11:52  (01:01)
wtmp begins Sat Mar  2 19:50:40 2013
  • lastlog Affichage de tous les utilisateurs et de leur dernière connexion distante.
# lastlog
  • ldd (List Dynamic Dependencies) Affiche les bibliothèques qui dépendent d'un exécutable ou d'une autre bibliothèque
$ ldd /usr/bin/ssh-keygen
  • less Lecture de fichiers texte ligne par ligne, page par page, amélioration de more permettant de revenir sur les lignes déjà affichées.
$ less chemin/fichier.txt
  • ln Création de liens en dur entre fichiers, ou symboliques (option -s). Des liens en dur partageant le même numéro d'inode doivent être dans le même système de fichiers.
$ ln toto tata      à partir du fichier "toto" création d'un lien "tata"
$ ls -lia 
4457881 -rw-rw-r--   2 session session     0 mars  30 14:31 toto
4457881 -rw-rw-r--   2 session session     0 mars  30 14:31 tata  

tata et toto sont exactement le même fichier représenté par 2 entrées pointant vers le même inode.

  • locate Recherche dans un système de fichiers à condition qu'un démon indexe régulièrement les fichiers qu'il contient.
$ locate fichier1                     je recherche fichier1
# slocate -u                mise à jour de la base indexée, équivalent updatedb
  • login Commande de connexion au système. En général appelée directement par le système qui réclame une connexion avant toute autre chose.
  • logout Commande de déconnexion du système.
  • logname Affiche le nom de l'utilisateur courant.
  • ls (Lister fichiers et répertoires)
$ ls -lia /*/*.d     (Tous les fichiers d'un sous-répertoire de / se terminant par .d)
$ ls -lia /home/*    (Tous les fichiers de /home)
$ ls -lia /etc/[abc]*  (Tous les fichiers de /etc commençant par a, b ou c suivis de n'importe quel(s) caractère(s))
$ ls -lia /etc/[^d]*   (Tous les fichiers de /etc sauf ceux commençant par d)
  • lsb_release Affiche des informations sur la version de distribution et les données standardisées Linux Standard Base
$ lsb_release -a
  • lsof List Open Files. Afficher les fichiers utilisés par le système
  • lsmod Lister et identifier les modules installés et leurs dépendances.
$ lsmod | grep snd                 (modules liés au son)
snd_hda_codec_hdmi     37463  1                 (37463 = taille du fichier, 1 = nombre de composants pouvant utiliser ce module)
snd_hda_codec         141761  3 snd_hda_codec_hdmi,snd_hda_codec_realtek,snd_hda_intel   (Les 3 composants ou autres modules qui dépendent de ce module sont listés)
....................
Les fichier /proc/modules et /lib/modules/version_du_noyau/modules.dep sont aussi une mine d'informations pour visualiser les dépendances inter modules.
  • lspci Lister les périphériques sur bus PCI
$ lspci -t
$ lspci -v   (-vv)    (-vvv)
  • lsusb Lister les périphériques sur bus USB
$ lsusb -v
  • lshw (List Hardware) Lister les périphériques et composants (concaténation de lspci, lsusb et d'information issues de /proc)
$ lshw | less          (informations sans doute incomplètes)
# lshw -html > ~/materiel.html

Revenir en haut

classement M - N - O - P

  • man affiche la page de manuel d'une commande. Le manuel est organisé en sections, et présent en général dans /usr/share/man.
man -k (nom supposé de commande)
man 1 (nom supposé de commande)
1=présentation, 2=appels systèmes, 3=bibliothèques, 4=fichiers spéciaux (pilotes, périphériques...) 5=format des fichiers utilisés
8=commandes privilégiées (super utilisateur) et daemons 
  • mii-tool (Media Independent Interface) Connaître l'état physique d'une interface
# mii-tool -w               (-w rafraîchissement régulier de l'état)
 15:53:14 eth0: negotiated 1000baseT-HD flow-control, link ok
  • mkdir Création de répertoires. Les permissions du répertoire crée dépendent de la valeur umask
$ mkdir repertoire1
$ mkdir -p repertoire1/repertoire2/repertoire3

-p = parantèle, les dossiers intermédiaires sont aussi crées.

  • modinfo Obtenir des informations précises sur un module, ses dépendances (voir lsmod)
$ modinfo r8169
  • modprobe Obtenir des informations sur des modules, les charger et les décharger
$ modprobe r8169 
$ modprobe --show-depends r8169     (Obtenir des informations sur les dépendances, voir lsmod)
# modprobe r8169   (Charger le module correspondant, en ayant les droits root) 
# modprobe -r r8169   (Décharger le module correspondant, en ayant les droits root)
  • more Afficher le contenu d'un fichier, page après page (voir less.
$ more fichier1
  • mount Manipuler les points de montage (accès à un système de fichier à travers un répertoire). Voir umount
# mount -t vfat -o=rw /dev/sdc1 /media/disqueUsb

Monter la partition 1 (formatée en FAT) du périphérique /dev/sdc dans le dossier /media/cleusb (qui doit déjà exister). mount permet de nombreuses options de restrictions de droits (écriture, utilisateurs non root, importation des droits Unix ...)

$ mount           
Afficher les points de montage actifs
  • mv Déplacer et/ou renommer un ficher
$ mv fichier1 fichier2    renomme fichier1 en fichier2
$ mv fichier1 repertoire1/    déplace fichier1 dans le dossier "repertoire1"
$ mv fichier1 repertoire1/fichier2 déplace fichier1 dans le dossier "repertoire1" en le renommant fichier2
  • netcat Manipuler l'état des sockets, ouvrir un port en écoute, décoder du trafic entrant, créer du trafic réseau...
$ echo "test-distant" | netcat -u 152.6.12.48 514   '(envoi d'un message syslog contenant la chaîne de caractères "test-distant" à l'hôte 152.6.12.48)
$ netcat -v  192.168.5.120 80    (connexion en mode verbeux au port tcp 80 de l'hôte désigné)
   Connection to 192.168.5.120 80 port [tcp/*] succeeded!
  • netstat Visualiser les sockets actifs sur son système
# netstat -ntaup 
   tcp        0      0 127.0.0.1:631           0.0.0.0:*               LISTEN      891/cupsd
   tcp        0      0 0.0.0.0:902             0.0.0.0:*               LISTEN      1496/vmware-authdla
   tcp6       0      0 ::1:631                 :::*                    LISTEN      891/cupsd
   ..............................

Afficher les statistiques des interfaces

$ netstat -putain
  Table d'interfaces noyau
  Iface MTU   Met RX-OK   RX-ERR RX-DRP RX-OVR TX-OK  TX-ERR TX-DRP TX-OVR Flg
  eth0  1500  0   1184867 0      0      0      640562 0      0      0      BMRU
  lo    65536 0   161     0      0      0      161    0      0      0      LRU
  • networking Manipuler le service réseau
# /etc/init.d/networking restart 
  • nice permet d'assigner une priorité à un processus, par défaut -10 sur une échelle de +19 (le + favorable) à -20 (le moins favorable). Un utilisateur non root ne peut en général que baisser le niveau de priorité de ses tâches, en général déjà restreint entre 0 et -20.
$ nice -10 find / -name tc > resultat
  • nmap (network mapper) Recherche de l'état des sockets en local ou sur des machines distantes (voir [1]
$ nmap -sP 192.168.4.16-30      (disponibilité ICMP sur la plage 192.168.4.16 à 192.168.4.30)
$ nmap 127.0.0.1          (recherche sur sa machine)
$ nmap -A serveur.domaine.org        (tentative d'identification système de l'hôte DNS désigné)
  • nohup Permettre à un processus de continuer à être exécuté même si on sort du système. La déconnexion ne tue pas le processus ainsi lancé.
$ nohup bash script.sh &
  • nslookup Interrogation DNS
> set q=any       (réponses plus complètes)
> www.google.fr
  • passwd modifier son mot de passe, ou celui d'autres utilisateurs à condition de détenir ce droit.
$ passwd
Mot de passe UNIX (actuel) :
Entrez le nouveau mot de passe UNIX :
Retapez le nouveau mot de passe UNIX :

Le module PAM peut imposer un mot de passe possédant des caractéristiques particulières longueur et complexité). Le fichier /etc/shadow peut attribuer une période de validité à tout nouveau mot de passe généré par un utilisateur.

  • 'pidof Affiche le PID d'un processus identifié par son nom :
$ pidof cron
1047

Surtout employé dans les scripts pour agir sur un processus quelque soit son PID.

  • ps lister les processus d'un système
$ ps
$ ps -eaf 
$ ps -ax     tous les utilisateurs, infos détaillés des utilisateurs, processus n'ayant pas de terminal, processus zombies
  • pstree affichage de l'arborescence des processus : parents --> enfants
pstree -p

-p pour affichage des PID

  • pwd affichage du répertoire courant.

Revenir en haut

classement Q - R - S - T

  • rm effacer un ou des fichiers, voire un dossier contenant des fichiers. Pour effacer un fichier ou un dossier, il faut détenir les droits d'écriture sur le dossier qui les héberge.
$ rm chemin/fichier1 fichier2
$ rm -r dossier1      efface le dossier "dossier1" et récursivement tous  les fichiers et sous-dossiers qu'il contient
$ rm -i fichier1 fichier2       demander confirmation d'effacement
  • rmdir effacement de dossiers à conditions qu'ils soient vides et que l'on détienne les droits d'écriture sur le dossier supérieur. Pour un dossier plein, voir rm -r :
$ rmdir /chemin/dossier1             le dossier 1 ne peut contenir que . et ..
  • route affiche ou modifie les routes et passerelles IP disponibles
$ route -n             (afficher la table de routage IP du noyau)
  Destination     Passerelle      Genmask         Indic Metric Ref    Use Iface
  0.0.0.0         192.168.0.254   0.0.0.0         UG    0      0        0 eth0
  169.254.0.0     0.0.0.0         255.255.0.0     U     1000   0        0 eth0
  172.16.139.0    0.0.0.0         255.255.255.0   U     0      0        0 vmnet1
  172.16.176.0    0.0.0.0         255.255.255.0   U     0      0        0 vmnet8
  192.168.0.0     0.0.0.0         255.255.255.0   U     1      0        0 eth0
$ route add -net 172.16.1.0 netmask 255.255.255.0 dev wlan0
$ route add default gw 192.168.1.253
  • sed
  • set affiche ou modifie les variables du shell.
$ set     affiche les très nombreuses variables du shell courant
$ set variable = valeur    affecte une nouvelle valeur à une variable 
  • sleep suspend l'exécution d'une commande pendant un certain délai.
$ sleep   temps     temps = valeur numérique en secondes
$ (sleep 600; echo Rappeler Marcel) &
  • sort Trier les lignes d'un fichier et les afficher sur la sortie standard selon un ordre défini par les arguments de la commande.
$ sort -b liste-clients        trie le fichier "liste-clients" par ordre alphabétique en enlevant les espaces en début de ligne
$ sort -o tri-effectue liste-clients            trie les lignes du fichier "liste-clients" et les écrit par ordre alphabétique
au sein du fichier "tri-effectue" 
$ sort -f liste-clients    pas de prise en compte de la casse
$ sort -n agenda-telephonique    tri par ordre numérique
$ sort -r resultat-concours     tri par ordre alphabétique inversé
  • startx Lancer l'interface graphique (GUI). Sur certaines distributions, 7 terminaux virtuels sont lancés dès le démarrage : 6 consoles textes (tty1 à 6) où le shell par défaut est accessible, et l'interface graphique (tty7). Mais sur d'autres distributions (Raspbian par exemple) seul les 6 premières sont lancées au démarrage, l'interface graphique doit être lancée au moyen de la commande suivante :
$ startx

Ce script active le tty7 et bascule aussitôt dessus, sans se déconnecter du tty sur lequel la commande startx a été lancée.

  • stat Obtenir le statut d'un fichier
  • su changer temporairement son ID (identificateur) par celui de l'utilisateur invoqué. Le fichier .bashrc est lu, la variable $HOME est modifiée mais le répertoire courant ne change pas.
$ su toto      (pour acquérir l'identité de toto)
  password :       (il faut saisir le mot de passe de toto)
  • sudo voir La commande sudo
  • tail Afficher la fin du fichier spécifié, par défaut ses 10 dernières lignes.
$ tail -r fichier1        (les 10 dernières lignes de fichier1 sont affichées en ordre inverse)
$ tail -n 8 fichier2 | head -n 5     (les 8 dernières lignes de fichier2 sont extraites puis affichage des 5 premières lignes
de cette extraction)
  • tar Archiver et dés-archiver des fichiers.
$ tar -cvf archive.tar .      (archiver tous les fichiers locaux dans archive.tar)
$ tar -tvf /tmp/archive.tar   (lister le contenu de l'archive)
$ tar -xvf archive.tar   (extraire ici cette archive)
$ tar -cvzf archive.tar .      (archiver tous les fichiers locaux dans archive.tar avec compression GZIP)
$ tar -cvjf archive.tar .      (archiver tous les fichiers locaux dans archive.tar avec compression BZIP2)
  • tcpdump capture des paquets au niveau d'une interface, affichée sur la sortie standard
# tcpdump -i ppp0
# tcpdump -i eth0 
  • top affichage des processus en temps réel
virt correspond au total de mémoire consommé (vive + swap)
  • touch Mettre à jour les informations d'horodatage d'un fichier ; crée le fichier s'in n'existe pas.
$ touch fichier1
  • tty Afficher le fichier pilote de son terminal.
$ tty
 /dev/pts/2
  • type
type commande

Revenir en haut

classement U - V - W - X - Y - Z

  • umask Affiche ou détermine les restrictions à appliquer sur le mode (autorisations) de création des fichiers et répertoires. De base les fichiers sont crées avec un mode 666 (rw-rw-rw-) et les dossiers avec un mode de 777 (rwxrwxrwx) moins la valeur d'umask
$ umask      (affiche quelle restriction est appliquée) 
  0022   (les fichiers crées auront un mode de 644 et les répertoires 755)
$ umask 0027   (l'utilisateur modifie sa valeur d'umask, uniquement dans le terminal dans lequel cette valeur a été fixée et pour la durée de la session)
$ umask  (vérification
  0027   (nouvelle valeur est bien appliquée, plus restrictive que la précédente : fichiers crées mode 640, répertoires mode 750)
  • umount Supprimer un point de montage. Voir mount
# umount /dev/sdc1   (démontage de la partition 1 du périphérique /dev/sdc)
  • unalias Supprime un alias (voir la commande alias)
  • uname Afficher les informations telles que versions (abrégées ou complètes) du noyau, type d'architecture, processeur ...
$ uname -r
 3.5.0-26-generic
$ uname -a
 Linux nom-machine 3.5.0-26-generic #42~precise1-Ubuntu SMP Mon Mar 11 22:17:58 UTC 2013 x86_64 x86_64 x86_64 GNU/Linux
  • update-usbids (mise à jour de l'identifiant des constructeurs de périphériques USB)
# update-usbids
  • uptime affiche l'heure actuelle, la date de mise en route, la charge, le nombre d'utilisateurs connectés.
$ uptime
> 19:34:12  up 6 days, 12:16, 4 users, load average: 0.22, 0.79, 0.92
  • *user Ensemble des commandes liées aux utilisateurs : adduser, useradd, deluser, del user, usermod et userdel
  • useradd Créer un utilisateur
# useradd -m -G adm,dialout,cdrom,plugdev,users,video,ssh,sudo utilisateur

Création du compte nommé utilisateur, de son répertoire personnel (-m) et appartenant aux groupes listés (de adm à sudo). Ce compte n'est pas utilisable avant de lui créer un mot de passe (# passwd utilisateur).

  • vmstat infos sur utilisation de la mémoire virtuelle
$ vmstat
> r   b   swpd    free    buff    cache   si  so  bi  bo  in  cs  us  sy  id  wa
> 0   0     0    1995122  233546  744516   0   0  13  27  225 886  6   4  79   1
(r processus en attente processeur, b processus en sommeil, swpd quantité de swap utilisée, free quantité libre...)
$ vmstat 10 3   (informations récupérées 3 fois, à 10 secondes d'intervalle)
  • w Afficher qui est connecté au système et qui fait quoi
$ w
 USER     TTY      FROM       LOGIN@   IDLE   JCPU   PCPU  WHAT
 toto     tty7                09:58    1:32m  3:45   0.41s gnome-session --session=ubuntu
  • wc Compter les caractères, les mots et les lignes d'un fichier.
$ ls repertoire1 | wc -l   (afficher le nombre de fichiers non cachés dans repertoire1)
$ wc -w fichier1       (afficher le nombre de mots présents dans fichier1)
$ wc -c fichier2       (afficher le nombre de caractères présents dans fichier2)
  • watch Lancer une commande en continu à intervalles réguliers (par défaut toutes les 2 secondes)
$ watch iptables -nvL
$ watch lsusb
$ watch -n 5 date '+%T'     (intervalle réglé sur 5 secondes)
  • whatis Description sommaire d'une commande, issu de son fichier man
$ whatis pwd
 pwd (1)       - print name of current/working directory 
  • whereis Affiche les chemins des différents fichiers d'une commande : Exécutable, bibliothèques et manuel.
$ whereis pwd
 pwd: /bin/pwd /usr/include/pwd.h /usr/share/man/man1/pwd.1.gz
  • wget (wget [options] [url])
$ wget -c ftp://sunsite.doc.ic.ac.uk/ls-lR.z   (-c pour reprendre un téléchargement interrompu)
  • which Localiser une commande en affichant son chemin ou son alias. wich ne peut trouver les commandes internes au shell.
$ wich pwd
 /bin/pwd
$ wich cd           (pas de retour à cette commande, cd est une commande interne au shell)
  • who Afficher identifiant, numéro de terminal et horodatage de connexion au système de tous les utilisateurs.
$ who
 toto  tty1         2013-04-06 12:06
 tata  tty7         2013-04-06 08:51
  • whoami Qui suis-je ?
$ whoami
 toto 

Revenir en haut

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Outils